Position dormir
Bien-être et santé

Les meilleures positions pour dormir

Dormir dans une mauvaise position peut engendrer des conséquences plus ou moins graves sur votre corps. Les plus courantes étant les torticolis, les membres engourdis, les maux de dos et les troubles respiratoires. La position dans laquelle vous dormez a un impact direct sur votre santé physique et morale. Seul ou à deux, voici les positions les plus courantes pour dormir, leurs avantages et leurs inconvénients.

Dormir sur le côté

Posséder un matelas haut de gamme, comme un matelas hypnia bien-être suprême, est déjà le gage d’une bonne nuit de sommeil. Mais qu’en est-il si vous avez l’habitude de dormir sur le côté ?

Les scientifiques ont prouvé que dormir sur le côté était bénéfique au cerveau. En effet, cette position favorise l’élimination des toxines cardio-vasculaires, pulmonaires et cérébrales.
Elle est en revanche déconseillée pour les personnes souffrant de maux d’estomac et de reflux gastriques. Les femmes enceintes doivent privilégier le côté gauche, car dormir sur le côté droit comprime le retour veineux de bébé.

L’idéal pour dormir sur le côté est d’utiliser un gros oreiller de manière à ce que les vertèbres du cou soient alignées avec la colonne vertébrale. Il est également recommandé d’avancer légèrement un bras pour ne pas comprimer les épaules et de lever un genou pour alléger les tensions dans les hanches. Attention aux matelas affaissés au milieu. 

Dormir en position fœtale

Cette position est adoptée par de nombreuses personnes. Et pour cause, elle permet au cerveau et aux muscles de se détendre de manière totalement naturelle. Elle contribue à soulager les brûlures d’estomac et les troubles digestifs.

Ses seuls inconvénients sont que la colonne vertébrale se retrouve en position arrondie et que la cage thoracique se comprime, ce qui peut gêner la respiration. Dans cette position, il est recommandé de déplier une jambe et de placer un oreiller sous les genoux afin de soulager le bassin.

Dormir sur le dos

Cette position est largement considérée comme la meilleure, quelle que soit la morphologie du dormeur. Allongé sur le dos, le corps se retrouve en position neutre et ne subit aucune torsion.

Attention toutefois à ne pas choisir un oreiller trop épais de sorte à soulager votre nuque. Si les jambes sont trop tendues, vous pouvez les plier légèrement de côté ou placer un petit coussin sous vos genoux afin de les surélever légèrement.

Cette position décontractée entraîne un relâchement de tous les muscles y compris ceux de la gorge, un inconvénient pour les personnes sujettes aux ronflements. Elle est en revanche bénéfique pour les maux de dos.

Dormir sur le ventre

Si pour certains dormir sur le ventre est une position très agréable, elle est en revanche la plus néfaste. Le dos et la tête sont mal alignés, ce qui crée une tension des muscles au niveau des cervicales. Elle engendre un creusement du dos pouvant provoquer des douleurs au réveil, voire une scoliose. Le poids sur la cage thoracique entraîne des difficultés respiratoires. Dormir sur le ventre est fortement déconseillé aux femmes enceintes et à forte poitrine.

Mais si malgré tout vous préférez dormir sur le ventre, choisissez un oreiller plat et un matelas ferme de façon à soulager votre nuque.

Selon une étude, 41% des personnes s’endorment en position foetale contre 28% sur le côté, 13% sur le dos et 7% sur le ventre. Mais que vous passiez la nuit sur un sommier à lattes ou à ressorts, dormir chaque nuit dans la même position peut être néfaste pour votre corps. Il est donc recommandé de changer régulièrement de position. Ajoutez à cela une bonne hygiène de votre literie, une ventilation adéquate de la pièce et un matelas de bonne taille (160×200 cm au minimum pour un couple) et vous voilà prêt pour passer une bonne nuit.